* Pour rechercher un mot : ctrl + F

A.


Achille Hold : mise en compression du talon d'Achille.

Anaconda Choke : c'est un Arm triangle choke inversé où l'on va rouler sous l'adversaire pour finalement se retrouver sur lui et finir l'étranglement, rendu célèbre par Minotauro lors de ses combats contre Yokoi et Herring lors du Pride GP 2004.

Anklelock : clé de cheville, différentes versions : en extension, en torsion rotation, avec maintien des orteils = toe hold.

Ankle Pick : l'attaquant utilisant une seule jambe, saisit la cheville de son adversaire, avant de le lever de terre et ensuite le laisser tomber dans une position ou il ne peut reprendre son équilibre où simplement foncer vers l'adversaire qui va créer un débalancement.

Americana : Un Americana est effectué en isolant le poignet et l'avant-bras et en tournant le bras pour mettre la pression sur l'épaule.

Armtriangle : étranglement sanguin en serrant entre ses deux bras le cou et un des bras de l'adversaire.

Armbar : clé de bras classique, mise en hyperextension de l'articulation du coude, le plus souvent simple juji gatame.

Arm Drag : Méthode utiliée par l'attaquant utilisant les deux mains pour contrôler le poignet et le triceps de son adversaire, puis en les tirant vers lui, prend ensuite position sur le côté ou le dos de son adversaire.

Armlock : clé de bras, indifféremment du coude ou de l'épaule.

Arm Throw : méthode de prendre le contrôle du bras de votre adversaire en l'utilisant comme un levier pour tirer le reste de son corps au-dessus de votre centre de gravité afin de compléter un emmener au sol de forte amplitude.

B.


Buldog Choke : étranglement sanguin arrière avec un bras autour du cou comprimant les carotides.

Bodylock : Plus communément connu comme un 'bear hug'. À partir d'une position debout, les bras d'un combattant sont enroulés autour du torse de son adversaire, ensuite l'emmener au sol est possible en déséquilibrant l'adversaire.

Body Triangle : Prise servant à contrôler le corps d'un adversaire en enroulant ses jambes autour du torse. Une des jambe passe devant le ventre de l'adversaire et ensuite l'autre jambes passe sur la cheville pour ainsi effectuer le verrouillage, en produisant ainsi une forme triangulaire créée par les deux jambes.

Bout : Un autre nom pour un combat ou d'un concours.

* Background : se dit d'un combattant qui possède un bon niveau dans une des trois phases du combat libre: pieds-poings, saisies-projections, sol. Chuck Liddell possède un très bon background pieds-poings. Ricardo Arona possède un très bon background en jiu-jitsu brésilien.

Butterfly Guard : Une variation de la garde traditionnelle, où les deux jambes sont accrochées entre les jambes d'un adversaire.

C.


Choke hold ou choke : étranglement.

Clitch : moment, lors d'une phase de combat debout, où les adversaires entrent en contact. En cassant ainsi la distance, on empêche l'adversaire d'utiliser ses poings et ses pieds de façon efficace, et on peut l'entraîner au sol suite à une projection.

Closed Guard : garde fermée, identique à la garde classique mais avec ses pieds croisés dans le dos de l'adversaire. Position plutôt défensive.

Counter-Punch : Quand un combattant évite ou bloque une frappe, puis retourne un coup immédiatement.

Crucifix : Afin d'effectuer un crucifix, un combattant doit isoler les 2 bras, avec l'utilisation de ses propres jambes et ses bras. Une fois que l'adversaire est au sol et incapables de se protéger, l'attanquant peut ainsi le frapper sans que son adversaire puisse se défendre.

D.


D'arce Choke : Variation d'une prise de tête en triangle, nécessite de passer un bras en dessous d'une aisselle et enrobé le coup pour aller s'accrocher sur son propre biceps, provoquant ainsi l'étouffement de l'adversaire.

De La Riva Garde : Pour utiliser cette garde, une jambe est accrochée derrière les jambes d'un adversaire debout en provenance de l'extérieur, tandis que l'attaquant initie un contrôle de la cheville avec une main du même côté. L'autre main tient la manche ou le poignet de l'adversaire.

Dirty Boxing : Quand deux adversaires se livre à un combat rapprocher debout et tienne l'adversaire par une main derrière la tête, peut également être utiliser en plaquant l'adversaire sur la cage et en maintenant la tête de ce dernier avec sa propre tête pendant que l'attaquant le frappe avec des crochets ou uppercut.

Duck Under : Une manœuvre de lutte commune effectuée en position debout ou à proximité d'une position de corps à corps. L'idée est de gagner une position avantageuse sur un adversaire en conduisant la tête sous le coude / triceps et se déplaçant sur le côté ou le dos.

E.


N/A

 

F.


Full Mount : position montée ou à cheval sur l'adversaire. Position dominante. Auparavant c'était la position ultime, quasiment synonyme de victoire, maintenant on lui préfère souvent le side control, plus stable.

Full Nelson : est une technique de combat qui consiste à faire glisser ses deux bras sous les aisselles de son adversaire, à joindre ses deux mains derrière sa nuque et à pousser dessus. C'est une technique pouvant être dangereuse pour les cervicales.

Fight Camp : Une période intense de formation soutenue, habituellement effectuée pendant huit à dix semaines avant un combat prévu. Tous au cours du camp d'entrainement, le combattant combat contre ses partenaires de sparring et ses  coachs(entraîneurs) l'aident à s'améliorer et à étudier son adversaire pour un combat à venir.

Fireman's Carry : Une emmener au sol qui consiste à faire passer son adversaire par dessus ses épaules en ce jetant sois même à genoux en agrippant un bras de l'adversaire et en utilisant l'autre bras entre les jambes de l'adversaire et en il se laisse tomber avec.

Footwork : Dans les arts de frappes, le footwork (jeu de jambes) est le terme utilisé pour décrire sa capacité à maintenir une distance équilibrée et un bon contrôle par le mouvement.

Front Kick : Un coup de pied linéaire effectué en soulevant le genou droit vers le haut, en raidissant la jambe, puis poussant le ballon du pied sur une cible.

Flying Stomp Kick (voir aussi stomp kick) : coup de pied sauté piétinent, par dessus la garde, lorsque l'adversaire est au sol.Il est effectué avec le plat du pied ou le talon en visant principalement la tête. C'est un coup très violent qui inflige de sérieuses blessures et des graves K.O . Comme "le stomp kick", il est peu académique. Mauricio Rua en est un grand utilisateur lors de ses combats, l'incluant ainsi dans le style "Chute boxe".

G.


Ground and Pound (GnP) : action de frapper l'adversaire avec ses poings alors que celui-ci se trouve au sol, la plupart du temps lorsqu'on se retrouve en position montée avec l'adversaire en dessous. Très efficace pour finir un combat au sol autrement que par un mouvement de soumission, Mark "The Hammer" Coleman a été un des premiers a la mettre en pratique.

Guard : fameuse garde du Jiu Jitsu brésilien, position où l'on tient l'adversaire entre ses deux jambes alors que l'on est dos au sol. Ça peut être une position de défense ou d'attaque. Contrairement à ce qu'on peut croire, celui qui est au-dessus n'est pas forcément celui qui est en position de force.

Gable Grip : cette façon de joindre les mains paume à paume avec les pouces sur le côté de chaque main, plutôt que de les entrelacer assure une bonne prise en main qui glisse moins également.

Guillotine Choke : étranglement réalisé en faisant passer la tête de l'adversaire sous son bras puis en remontant l'avant-bras sur ses carotides.

Gogoplata : Le gogoplata est exécuté à partir de la garde, souvent appelé "Rubber Guard", l’attaquant glisse un pied devant de la tête de l'adversaire, ensuite sous le menton. Il serre ensuite les mains derrière la tête de l'adversaire, et l'étouffe en appuyant la trachée avec son tibia ou du revers de son pied ce qui fait un effet de pince.

H.


Half mount : voir Full mount, position monté ou à cheval sur l'adversaire mais avec une jambe prise entre les deux jambes adverses.

Half Guard : la Demie-garde, dos au sol, adversaire au-dessus, une seule jambe entre les deux jambes de l'adversaire.

Heelhook : clé de talon avec rotation.

I.


N/A

 

J.


Juji-Gatame , ou armbar, ou straight armbar, clé de bras classique, mise en hyperextension de l'articulation du coude.

K.


Kimura : voir Shoulder Lock. Technique de clé d'épaule avec torsion du bras dans le dos de l'adversaire.

Knee on Belly : position de contrôle en exerçant une pression avec le genou sur le ventre de l'adversaire.

Knee on plexus : position de contrôle en exerçant une pression avec le genou sur le plexus de l'adversaire.

Kneebar : mise en hyperextension du genou.

Knockdown: on parle de knockdown lorsqu'un combattant s'effondre au sol partiellement sonné, c'est-à-dire qu'il se relève presque instantanément. Un arbitre peut stopper un match lorsque l'un des combattants subit plusieurs knockdowns successifs, preuve qu'il ne peut plus se défendre.

L.


Lay n' Pray ou lay and pray ou lay-and-pray : est un terme décrivant l'action d'un combattant, profitant d'une phase de combat au sol et d'une position ou il est en relative sécurité, pour se reposer et récupérer, sans tenter aucune action telle que porter des coups, tenter des soumissions ou améliorer sa position.

Leglock : clé de jambe, mise en extension de l'articulation du genou, voire de la hanche.

LockPick : (MMA RESURRECT) Système de combat créer à partir du mouvement principal une garde appeler le LockPick pour plus d'informations le lien YouTube est disponible ici : LOCKPICK

M.


Mount : position montée ou à cheval sur l'adversaire. Position dominante. Auparavant c'était la position ultime, quasiment synonyme de victoire, maintenant on lui préfère souvent le side control, plus stable.

MMA Gloves : Les gants de MMA ou "grappling", sont petits et son ouvert au bout des doigts, ses gants son utilisés dans les combats d'arts martiaux mixtes. Ils ont généralement autour de 4-6 oz de rembourrage et sont conçus pour offrir une certaine protection à la personne portant le gant, mais laisse les doigts disponibles pour prises de soumissions et le combat corps à corps.

N.


Neck crank : mise en extension des vertèbres cervicales, prise particulièrement dangereuse.

North South : la position nord-sud, également appelée north/south, four quarter ou 69. Position de contrôle où l'on se retrouve sur l'adversaire, avec sa tête entre nos jambes et notre tête sur sa poitrine. Position dominante d'où l'on peut frapper notamment avec les genoux, ou passer en position de contrôle latéral.

O.


Omoplata : L’omoplata s’exécute à partir de la garde, l’attaquant pivote de 180 degrés tous en capturant un bras de son adversaire. Ensuite il croise les pieds pour pousser vers l’avant pour faire tombé l’adversaire a plant ventre, il agrippe le dos avec sa main pour évité une roulade de son adversaire. Il se positionne à genoux pour affliger une pression sur l’épaule (luxation de l’épaule).

P.


Penalty (Soccer Kick) : action de frapper la tête de son adversaire avec le pied en étant debout et l'adversaire au sol, dans un mouvement identique à celui réalisé au football. Il s'agit d'un coup qui peut s'avérer très dangereux, il peut souvent amener à la fin du combat et n'est que rarement autorisé par les fédérations. Ce coup a été rendu célèbre par Wanderlei Silva (champion du PRIDEFC) officialisant ainsi le style Chute boxe (qui fait partie de l'une des plus grandes écoles de MMA au monde situé à Curitiba au Brésil), grâce a ce genre de coup mais aussi grâce aux stomps et aux piétinements, c'est ensuite Mauricio "shogun" Rua qui a pris la relève et qui fait aujourd'hui partie des meilleurs combattants des -93 kg.

Peruvian Necktie : The Peruvian Necktie is a combination of a choke and a crank, made famous by Tony DeSouza- it is generally pulled from the starting position of either a sprawl. After clasping your hands together (palm to palm or gable) stand up while maintaining the hold.

Q.


N/A

 

R.


Rear naked choke : le plus classique des étranglements du Jiu Jitsu Brésilien, nommé en brésilien mata leão (du portugais mata=tue et leão=lion, c'est dire son efficacité), étranglement sanguin arrière, un bras autour du cou compressant les carotides.

Rubber Guard : C'est une position qui maintient l'adversaire dans votre garde, ont utilise les crochets de bras et une de nos jambes derrière le coup de notre adversaire avec blocage de la hanche pour l'autre jambe. Ainsi, divers reversements et prises de soumissions s'offrent à vous.

S.


Side Choke : étranglement identique à l' arm triangle choke, seule la position change, on se retrouve sur l'adversaire et on met tout son poids pour écraser le bras

Side Control : également nommé side mount ou cross mount ou contrôle latéral ou position en croix. On se retrouve sur son adversaire qui a le dos au sol, en étant placé perpendiculairement à lui. C'est une position dominante, d'où l'on peut placer de nombreuses techniques.

Superman Punch : Une frappe élaborée mise en place en commençant par un faux coup de pied et puis le combattant se sert de cet élan pour enchainer avec un coup de poing. La dynamique créée entraîne le corps de l'attaquant vers l'avant, ce mouvement est également utilisé dans les airs, ce qui contribue à couvrir une meilleure distance.

Sprawl : technique de défense, provenant de la lutte, lors d'une phase de combat debout, qui consiste à éviter une tentative de takedown, par double leg ou single leg, en reculant ses jambes vivement et en se retrouvant poitrine sur le dos de l'adversaire qui vient de plonger.

Sprawl-and-brawl : tactique de combat consistant à rester en phase de combat debout et à utiliser ses pieds et ses poings, tout en évitant le clinch et les takedowns et donc le combat au sol. Le combattant croate Mirko "Cro-Cop" Filipovic a réussi son passage du kick-boxing au MMA grâce a cette tactique.

Shooting, Shoot, shooting for a takedown : action consistant à se déplacer vivement pour casser la distance et réaliser un takedown sur son adversaire.

* Stare Down : c'est la phase où les deux adversaires se font face, avant le début du combat, lors des recommandations de l'arbitre. C'est le moment où ils cherchent à s'impressionner et à gagner un avantage psychologique.

Shoulder lock : clé d'épaule, différentes versions : keylock, americana ou kimura en fonction de la position de l'épaule, omoplata si la clé est effectuée avec
les jambes.

Suplex : Un suplex consiste à projeter l'adversaire à terre sur le dos, le cou ou les épaules ou quelques fois, le visage.

Slam : projection très violente qui "claque" et pouvant entrainer un K.O, ce fut le cas lors du combat au PRIDE critical countdown 2004, de Ricardo Arona contre Quinton "Rampage" Jackson. Arona plaça un début de triangle sur Jackson, ce dernier pour se libérer le souleva plus haut que le niveau de sa tête et le fît retomber en claquant le sol très violemment, ce qui entraina le K.O d'Arona et le slam le plus spectaculaire du PRIDE.

Striker : combattant utilisant principalement des percussions (coups de poings, pieds, genoux, coudes.)

Stomp kick : coup de pied piétinent, par-dessus la garde, lorsque l'adversaire est au sol, à quatre pattes ou sur le ventre.Il est effectué avec le plat du pied ou le talon en visant principalement la tête. C'est un coup très violent qui inflige des sérieuses blessures et des graves K.O. Il est peu académique et la Chute Boxe en a fait sa marque de fabrique (voir aussi « flying stomp kick »).

Sweep : Dans une confrontation grappling, c'est le processus de transition à partir d'une position désavantageuse en dessous de votre adversaire à une position plus avantageuse par dessus ou en side control.

T.


Takedown : un takedown est une amenée au sol de l'adversaire par différentes techniques.
- Single leg (amené au sol en attrapant une seule jambe)
- Double leg (amené au sol en attrapant les deux jambes)
Le takedown fait suite au clinch, idéalement celui qui le réalise se retrouve en position dominante une fois au sol.

Toe Hold: clé de cheville avec maintien des orteils.

Twister: Neck crank maintenu à partir du lockdown "voir photo".

U.


N/A

 

V.


N/A

 

W.


Wristlock : Clé de poignet, un mouvement qu'on retrouve fréquemment en Shin Na mais jamais lors des compétitions de combat libre.

Wrestler side control : Contrôle du côté de l'adversaire les pieds vers sa tête.

X.


X-Guard : Le X-Guard est une garde ouverte, où l'un des combattants est debout et l'autre est sur le dos. Le combattant de fond utilise les jambes pour empêtrer l'une des jambes de l'adversaire, ce qui crée des opportunités pour les balayages puissants. La x-garde est souvent utilisée en combinaison avec la garde butterfly guard et la demi-garde. Dans un match de grappling, il s'agit d'une position avantageuse pour le combattant sur le sol.

Y.


N/A

 

Z.


N/A

 

* Pour rechercher un mot : ctrl + F